Adhérent


picto inscriptionAdhérer
à l'AFDS



picto inscriptionS'inscrire
aux Journées

2024 : 58887 visiteurs
newsletter

JNE 2024 ouverture plateforme imminente
Image d'illustration
Rencontre AFDS avec Nadège GRATALOUP, conseillère auprès de Frédéric VALLETOUX, ministre délégué à la santé et à la prévention.
Des échanges sur la gouvernance et la position du DS dans l’équipe de direction, la valorisation des DS par rapport aux responsabilités portées et au périmètre d’intervention.
Image d'illustration
L’AFDS a rencontré Yann BUBIEN, directeur de cabinet adjoint de la Ministre du travail, de la santé et des solidarités.
De riches échanges sur la place des DS dans la gouvernance hospitalière, le régime indemnitaire des DS et la reconnaissance du DS dans la fonction publique hospitalière.
Image d'illustration
L’AFDS renforce ses collaborations internationales.
Élection de Laurence Laignel comme membre représentative des associations membres au conseil d'administration du SIDIIEF.

ACTUALITÉ


photo d'illustration

LE RDV DE L'INNOVATION PARAMEDICALE #2


La rencontre des entreprises healthtech et des soignants, acteurs de l'innovation santé.
France Biotech, l’association professionnelle des entrepreneurs de l’innovation en Santé, le CHU de Bordeaux et l’Institut des Métiers de la Santé du CHU de Bordeaux organisent le deuxième rendez-vous de l’innovation paramédicale, afin de mettre en lumière l’innovation par et pour les métiers du soin, favoriser les échanges entre soignants et innovateurs, et proposer des solutions concrètes pour améliorer la pratique de soin des professionnels.
19 et 20 juin 2024 - Bordeaux, Pessac

SOURCE france-biotech

flèche lienLIEN
2024-06-02


Directeur des soins
Légende
Journées Rennes
Thème Rennes
Rennes
Directeur des soins
Rennes

ACTUALITÉ


photo d'illustration

CHALLENGE HAS IFEP


Le patient, partenaire de l’équipe soignante, contribue à la sécurité de SES soins.
Dans le cadre de la feuille de route Nationale du Ministère de la Santé 2023-2025 Améliorer la sécurité des patients et des résidents, la Haute Autorité de santé (HAS) et l’Institut français de l’expérience patient (l’IFEP) proposent un challenge.
L’objectif est de valoriser des projets de professionnels de santé permettant de rendre le patient acteur dans la sécurité de ses soins.

Merci pour votre participation !

SOURCE HAS - IFEP

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
flèche lienLIEN
2024-05-01

photo d'illustration

LAURENCE LAIGNEL, UNE DIRECTRICE DES SOINS PUR PRODUIT DE L'ASCENSION SOCIALE


Issue de la filière infirmière, Laurence Laignel est directrice des soins-coordinatrice générale des soins au CHU d’Angers. Elle nous livre sa vision du management et détaille les missions de l’Association française des directeurs des soins, qu’elle préside.
C’est à Paris que Laurence Laignel a fait ses premiers pas à l’hôpital : diplômée de l’école
d’infirmières de la Pitié-Salpêtrière en 1987, elle y travaille pendant deux ans avant de partir s’établir à Angers. Infirmière en service d’orthopédie traumatologie, réanimation chirurgicale cardiaque et thoracique, cancérologie ou surveillance post-interventionnelle (SSPI Urgence) : elle a embrassé la profession avec passion bien plus que par vocation...

LIRE LA SUITE DANS LE DOCUMENT JOINT

SOURCE OBJECTIF SOINS & MANAGEMENT N° 297

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
flèche lienLIEN
2024-02-22

photo d'illustration

L’INNOVATION PARAMEDICALE, UN CHALLENGE SOUS CONDITIONS


Si l’environnement du développement des nouvelles technologies rencontre à point nommé le professionnalisme de paramédicaux engagés, volontaires et motivés, il reste toutefois à modéliser, structurer et construire des méthodes, des partenariats, des organisations qui permettent à l’innovation de germer au quotidien chez les professionnels paramédicaux.
La pandémie de COVID-19 a largement rappelé et renforcé la place centrale des infirmiers pour le système de santé français et européen ainsi que leur capacité à s’organiser
pour répondre aux besoins des populations. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a proposé dans son rapport la création d’un poste de « responsable des soins infirmiers » au coeur même de l’administration centrale.

Il nous faut, maintenant, valoriser les bonnes pratiques en les accompagnant et en les équipant, de manière à les faire partager pour pouvoir déployer les nombreuses compétences des IPA.

SOURCE HOSPITALIA HORS-SERIE #04 NOVEMBRE 2023

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
flèche lienLIEN
2024-02-05

photo d'illustration

CONTRIBUTION AUX TRAVAUX SUR LA REFONTE DE LA PROFESSION IDE ET SUR LA REINGENERIE DE LA FORMATION


L’état des lieux met en avant la nécessité de poursuivre, de renforcer, de réformer parfois, l’accompagnement à l’exercice du métier, la formation, le référentiel de compétences… Solidifier les données autour du métier et de son exercice pour mieux accompagner son évolution fait également parti des actions à mettre en place. C’est sur la base de ce rapport et dans le cadre de la dynamique des politiques publiques de santé à adapter à l’environnement populationnel que le Ministre de la santé et de la prévention lance les travaux de refondation du métier infirmier en mai 2023. Trois axes structurent ces travaux, les compétences qui doivent être repensées et permettre « une approche plus agile par grandes missions », la formation et des enseignements qui confortent des savoirs permettant de répondre aux différents besoins de la population et enfin les carrières pour que les conditions d’exercice, le parcours d’évolution, la reconnaissance relance l’attractivité de la profession. Sous l’égide de la ministre déléguée aux territoires et aux professionnels de santé, un groupe de travail est mis en place auquel s’ajoute un comité de suivi en novembre 2023.
L’AFDS et l’ANCIM sont impliqués dans ces collectifs de travaux.
Pour autant, afin de rendre visible leurs réflexions communes, l’AFDS et l’ANCIM formalisent une contribution au nom de la ligne managériale paramédicale. Les encadrants qui exercent en établissement de santé sont les manageurs des futurs professionnels infirmiers. Les encadrants qui exercent en institut de formation sont garant des enseignements et de la professionnalisation des futurs infirmiers. Les manageurs de santé que nous sommes, s’appuient sur leurs expériences, sur leur expertise du soin et des organisations, sur les connaissances de l’acquisition du savoir et du management des compétences, sur leur identité professionnelle bâtie sur le sens de la mission de la fonction publique hospitalière, sur leur implication dans l’évolution des politiques de santé pour construire une contribution éclairée et argumentée pour Madame la Ministre Déléguée aux territoires et aux professions de santé.

À tous les niveaux de la ligne managériale paramédicale, qu’elle se situe en établissement de santé où en instituts de formation, tout en intégrant l’universitarisation, la singularité de l’exercice du métier d’infirmier nécessite un temps d’accompagnement à la professionnalisation. Il nous faut innover dans l’articulation entre les instituts de formation et les établissements de santé pour être au plus près des besoins de la population. La représentation du métier doit correspondre à son exercice intégrant ses contraintes mais intégrant aussi ses possibles d’évolutions professionnelles et de valorisation. La représentation du métier doit être en lien avec les besoins de la population et des territoires. Il faut donc renforcer le maillage territorial des instituts de formation pour offrir de la cohérence d’apprentissage et donner envie aux professionnels d’exercer sur leur territoire. Le projet régional de territoire est un axe fort à développer de manière concomitante à ces travaux sur la refonte du métier. Au-delà de la réponse aux besoins de la population, il reste les questions des locaux des instituts de formation. Les locaux nécessitent souvent d’être agrandis, rénovés, modernisés pour répondre aux modalités de formation hybrides et collaboratives. Ces questions ne peuvent être ignorées tout comme les modes de financement devront également être débattus pour finaliser la cohérence de l’ensemble des travaux en cours.

SOURCE AFDS / ANCIM

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
2023-09-01

COMMUNIQUE DE PRESSE - AFDS DEMANDE INSCRIPTION DES DS COMME CADRE SUPERIEUR DU SERVICE PUBLIC


Ce jour, au Journal Officiel, est paru l’arrêté relatif au tronc commun de formation des cadres supérieurs du service public : Arrêté du 28 novembre 2023 relatif au tronc commun de formation des cadres supérieurs du service public - Légifrance (legifrance.gouv.fr)
L’annexe I liste les écoles concernées, dont l’EHESP, et l’annexe II les corps et cadres d’emploi concernés par le tronc commun dont les directeurs d’hôpital et les directeurs d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux. Les directeurs des soins n’apparaissent pas dans l’annexe 2, liste des corps et cadres d’emplois concernés. Ceci peut être lié au fait que l’arrêté concerne la formation initiale des cadres supérieurs de la fonction publique. Les directeurs des soins effectuent leur formation dans le cadre de la formation professionnelle continue.

Depuis 2022, première année d’existence d’un tronc commun entre les écoles de service public, les élèves directeurs des soins ont suivi le parcours de formation s’y rattachant. L’ensemble des élèves des 3 filières de direction de l’EHESP a bénéficié d’un accès à la plateforme interministérielle de formation Mentor. https://mentor.gouv.fr/ Durant l’année, ce sont plusieurs modules qui ont été développés via cette plateforme numérique parmi lesquels : - Valeurs de la république et principes du service public - Inégalités et pauvreté - Construire l’action publique face à l’urgence écologique - Rapports à la science - Gérer la transition numérique dans les politiques publiques Pour autant, l’arrêté dans sa rédaction et son annexe 2 laisse à penser que les directeurs des soins ne font pas partis des cadres supérieurs de la fonction publique. L’Association Française des Directeurs des Soins a sollicité le ministère de la fonction publique ainsi que le ministère de la santé et de la prévention afin que les directeurs des soins puissent être intégrés dans la liste des corps et cadres d’emplois concernés de l’annexe 2 avec un aparté précisant que ce socle est dispensé en formation continue pour les directeurs des soins.

SOURCE AFDS MNH

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
2023-07-18