Adhérent



picto inscriptionS'inscrire
aux Journées

2024 : 49986 visiteurs
newsletter

ACTUALITÉ


photo d'illustration

LAURENCE LAIGNEL, UNE DIRECTRICE DES SOINS PUR PRODUIT DE L'ASCENSION SOCIALE


Issue de la filière infirmière, Laurence Laignel est directrice des soins-coordinatrice générale des soins au CHU d’Angers. Elle nous livre sa vision du management et détaille les missions de l’Association française des directeurs des soins, qu’elle préside.
C’est à Paris que Laurence Laignel a fait ses premiers pas à l’hôpital : diplômée de l’école d’infirmières de la Pitié-Salpêtrière en 1987, elle y travaille pendant deux ans avant de partir s’établir à Angers. Infirmière en service d’orthopédie traumatologie, réanimation chirurgicale cardiaque et thoracique, cancérologie ou surveillance post-interventionnelle (SSPI Urgence) : elle a embrassé la profession avec passion bien plus que par vocation...
LIRE LA SUITE DANS LE DOCUMENT JOINT

SOURCE OBJECTIF SOINS & MANAGEMENT N° 297

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
flèche lienLIEN
2024-02-22

ÉDITO DU PRÉSIDENT


photo d'illustration

photo de l'auteur

JOURNEES D'ETUDE 2023


Les 21es journées d’étude de l’Association Française des Directeurs des Soins viennent de se dérouler à Lyon les 13, 14, 15 novembre 2023. Le comité d’organisation a choisi de mettre en avant des thématiques d’actualités aux enjeux importants pour aujourd’hui et pour demain, pour les directeurs des soins et pour tous leurs collaborateurs. Ce carrefour d’énergies partagées nous permet de repartir enrichis des réflexions, des partages, des échanges pour l’année à venir.

Comme mes collègues, membres du bureau, j’ai vécu une première année de présidence riche, chargée et qui met en évidence combien la fonction de directeur des soins est une fonction essentielle au sein de la politique de santé et de sa mise en oeuvre. Aux côtés des gouvernants, des chefs d’établissements, de nos collègues DH, les directeurs des soins coordonnateurs d’instituts et coordonnateurs des soins en établissements de santé, ou exerçant dans une tutelle déconcentrée portent les réflexions, les questionnements, les perspectives de changements sous l’angle de la politique de soins paramédicaux. Que nous soyons pilotes ou co-pilote avec le DRH, avec le chef de pole, le PCME ou le chef d’établissement, que nous soyons concepteurs et coordonnateurs des organisations des soins paramédicaux, que nous soyons garants de la compétence des professionnels, de l’enseignement et de la professionnalisation, que nous soyons innovants ou prospectifs, quelles que se soient nos actions, nous sommes ancrés dans la réalité politique, conceptuelle et opérationnelle de la mise en oeuvre des soins aux patients, de l’exercice professionnel épanouissant et compétents pour les paramédicaux. Nous sommes des experts du management des hommes, des projets, des organisations du quotidien. Nous avons la capacité de projeter le management des organisations de demain, de collaborer aux réflexions pour la santé autrement, pour des territoires plus équitables en accessibilité aux soins, pour des relations plus performantes bénéficiant à l’environnement populationnel.

Retrouvez l'intégralité du texte sur le lien ci-dessous

Laurence Laignel
Présidente
2023-11-20
communiqué de presse

Directeur des soins
Légende
Journées Rennes
Thème Rennes
Rennes
Directeur des soins
Rennes

ACTUALITÉ


photo d'illustration

L’INNOVATION PARAMEDICALE, UN CHALLENGE SOUS CONDITIONS


Si l’environnement du développement des nouvelles technologies rencontre à point nommé le professionnalisme de paramédicaux engagés, volontaires et motivés, il reste toutefois à modéliser, structurer et construire des méthodes, des partenariats, des organisations qui permettent à l’innovation de germer au quotidien chez les professionnels paramédicaux.
La pandémie de COVID-19 a largement rappelé et renforcé la place centrale des infirmiers pour le système de santé français et européen ainsi que leur capacité à s’organiser pour répondre aux besoins des populations. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a proposé dans son rapport la création d’un poste de « responsable des soins infirmiers » au coeur même de l’administration centrale.
Il nous faut, maintenant, valoriser les bonnes pratiques en les accompagnant et en les équipant, de manière à les faire partager pour pouvoir déployer les nombreuses compétences des IPA.

SOURCE HOSPITALIA HORS-SERIE #04 NOVEMBRE 2023

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
flèche lienLIEN
2024-02-05

COMMUNIQUE DE PRESSE - AFDS DEMANDE INSCRIPTION DES DS COMME CADRE SUPERIEUR DU SERVICE PUBLIC


Ce jour, au Journal Officiel, est paru l’arrêté relatif au tronc commun de formation des cadres supérieurs du service public : Arrêté du 28 novembre 2023 relatif au tronc commun de formation des cadres supérieurs du service public - Légifrance (legifrance.gouv.fr)
L’annexe I liste les écoles concernées, dont l’EHESP, et l’annexe II les corps et cadres d’emploi concernés par le tronc commun dont les directeurs d’hôpital et les directeurs d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux. Les directeurs des soins n’apparaissent pas dans l’annexe 2, liste des corps et cadres d’emplois concernés. Ceci peut être lié au fait que l’arrêté concerne la formation initiale des cadres supérieurs de la fonction publique. Les directeurs des soins effectuent leur formation dans le cadre de la formation professionnelle continue.
Depuis 2022, première année d’existence d’un tronc commun entre les écoles de service public, les élèves directeurs des soins ont suivi le parcours de formation s’y rattachant. L’ensemble des élèves des 3 filières de direction de l’EHESP a bénéficié d’un accès à la plateforme interministérielle de formation Mentor. https://mentor.gouv.fr/ Durant l’année, ce sont plusieurs modules qui ont été développés via cette plateforme numérique parmi lesquels : - Valeurs de la république et principes du service public - Inégalités et pauvreté - Construire l’action publique face à l’urgence écologique - Rapports à la science - Gérer la transition numérique dans les politiques publiques Pour autant, l’arrêté dans sa rédaction et son annexe 2 laisse à penser que les directeurs des soins ne font pas partis des cadres supérieurs de la fonction publique. L’Association Française des Directeurs des Soins a sollicité le ministère de la fonction publique ainsi que le ministère de la santé et de la prévention afin que les directeurs des soins puissent être intégrés dans la liste des corps et cadres d’emplois concernés de l’annexe 2 avec un aparté précisant que ce socle est dispensé en formation continue pour les directeurs des soins.

SOURCE AFDS MNH

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
2023-07-18

photo d'illustration

POUR UNE MEILLEURE VISIBILITE ET UN RENFORCEMENT DE LA LIGNE MANAGERIALE PARAMEDICALE


À l’heure où la gouvernance des établissements de Santé et médico-sociaux fait l’objet de toutes les attentions, tant au niveau des organismes de tutelles que du corps médical ou des patients, les cadres de santé et les directeurs de soins entendent affirmer ou consolider leur influence dans la politique des institutions au sein desquelles ils évoluent. C’est ainsi qu’un collectif issu des associations représentatives de ces métiers, l’ANCIM et l’AFDS, a élaboré un texte commun afin de partager sa vision de la ligne managériale paramédicale qu’ils entendent défendre.
Ce qui différencie le groupe de l’équipe c’est l’objectif commun. Le travail peut être un déclencheur. Mais alors qu’est-ce que le « travailler ensemble » ? Travailler ensemble c’est avant tout collaborer. C’est œuvrer dans la même direction avec les champs de responsabilités de chacun.
La Direction des Soins, responsable de la coordination des soins paramédicaux, regroupe l’ensemble des encadrants de santé d’un établissement. Incarnée par le coordonnateur général des soins – directeur des soins dans sa dimension stratégique, l’ensemble des CSS et CS s’inscrivent dans cette ligne managériale.

SOURCE CADRE DE SANTE.COM

flèche lienLIEN
2023-07-12

photo d'illustration

CONTRIBUTION CONCERNANT LES MODALITES DE CONCOURS DS ET LES LIENS AVEC L'UNIVERSITE


Contribution publique de l'association
Cette contribution comprend deux volets à forts enjeux pour la fonction de directeurs des soins. Le premier volet concerne les propositions de modifications des modalités de concours de directeurs des soins afin d’en assurer une meilleure attractivité. Cette contribution complète le travail débuté par la DGOS. Il a fait l’objet d’une concertation entre les membres du conseil d’administration d’une part et d’un échange entre 12 membres d’un groupe de travail composé de directeurs des soins en institut de formation et en établissement de santé Le deuxième volet concerne les liens actuels et en devenir des directeurs des soins avec l’université. Ces éléments abordent la question du parcours universitaire du directeur des soins et donnent des éléments de réponse à la mission AMMIRATI concernant la place et le statut des encadrants des instituts de formation dans le cadre de l’universitarisation des formations paramédicales.
Cette réflexion n’est toutefois pas figée et mériterait d’être comparée avec l’organisation actuelle mais aussi future des autres concours de direction de la Fonction Publique Hospitalière (DH, DESSMS), voire d’autres concours comme celui de l’ENA (Ecole Nationale d’Administration) ou de l’INET (Institut National des Etudes Territoriales), le format de l’INET prévoyant par exemple qu’une mise en situation professionnelle collective à quatre candidats précède le grand oral de ces mêmes candidats, tous convoqués lors d’une demi-journée par le jury ; l’objectif étant ici d’évaluer les capacités relationnelles et d’écoute du candidat , ses qualités humaines et sa maturité face à ses futures responsabilités, la nécessité de travailler en équipe et de progresser collectivement sur une problématique pour aboutir à des propositions de solutions concertées.

SOURCE AFDS

flèche lienDOCUMENT TÉLÉCHARGEABLE
2023-03-31